Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour en savoir plus, cliquez ici
x

Balblair Single Malt Whisky

Fondée en 1790, Balblair est l’une des plus anciennes distilleries d’Écosse. L’une des plus jolies aussi. Elle a servi de décor naturel au film multi-récompensé La Part des Anges de Ken Loach (2012), en particulier pour la scène de la vente aux enchères du fût de Malt Mill, la distillerie mythique de Islay. En 1887, l’infatigable et expert Alfred Barnard écrit qu’«aux premiers jours de la distillation, tous les alentours abritaient des planques pour des opérations de distillation illégale et la région était connue pour ses affrontements réguliers entre les douaniers et les distillaterus clandestins».

Balblair dépend de Edderton, considérée comme la capitale de la tourbe, à moins de dix kilomètres de Tain dans le Ross-shire. On prête aussi à ce coin de l’Écosse l’air le plus pur du pays. L’actuel site de production ne se situe pas exactement à l’endroit d’origine. La distillerie a été légèrement déplacée dans les années 1870 pour se retrouver sur la ligne de chemin de fer qui relie Inverness à Wick.

C’est un certain John Ross qui développa la distillerie. Sa famille et ses héritiers la dirigèrent pendant plus d’un siècle. Aujourd’hui encore, la moitié des employés de la distillerie sont des Ross, un nom relativement fréquent dans cette région que l’on appelle… Ross-shire. Balblair a été mis en bouteille en tant que whisky de malt pour la première fois à la fin des années 1990, par ses propriétaires actuels, Inver House Distillers. Depuis 2007, tous ses embouteillages sont des éditions limitées millésimées, assemblées à partir de fûts sélectionnés par le maître-assembleur de la société. Un parti-pris qui donne la part belle aux années plutôt qu’aux comptes d’âge. Ce qui n’empêche pas de respecter les points de passages obligés – 10, 20 ou 30 ans – du whisky de malt.

Aucun produit ne correspond à la sélection